• logo-artiste

  • « Kevin Huber joue et improvise souvent au milieu d’un semblant de décor, finement bricolé par lui, fait de bouts de papier, de dessins au stylo, de lumière de lampe de poche… Il est très proche du spectateur à la manière d’un conteur car les mots sont les vedettes de ces scènes de mémoire, ils décident de l’avenir de petit Louis, de Samantha et de bien d’autres personnages parfois incarnés par des proches de Kevin. »

    Jean Calens;

    professeur à l’EBABX, Bordeaux, le 30 juin 2016.